Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
hevi.over-blog.com

hevi.over-blog.com

Nos aïeux et nous.

Joséphine Reig et Louis Jarlier

 

Joséphine Reig épouse de Louis Jarlier
Joséphine Reig épouse de Louis Jarlier
Cette photo, sans certitude, est peut-être celle de Louis Jarlier

Mon père Albert Jarlier écrivait :

« Mes connaissances remontent à Louis Jarlier, (courtier maritime) marié avec une demoiselle Bronzoni de Trieste (Italie).

Il eût trois enfants, Louis, Jacques, et Marie.

Louis, épicier en gros s'est marié à une demoiselle Molins, et eût trois trois enfants dont Louis Jarlier, mon grand-père qui a épousé Joséphine Thérèse Caroline Reig, et dont-il eût deux enfants, la mère de Louis Sèbe ( Marie-Louis Jarlier ndlr) et mon père. 

Mon père, lui, était le fils de Louis Jarlier né quelque-part dans le centre de la France où il avait peut-être été épicier. Je revois une photo de mon grand-père portant beau sa moustache blanche.

Mon arrière-grand-père (Bonaventure REIG-BONNET-ndlr) parlait de lui en disant qu'il qu'il aurait jusqu'à présent mal réussi dans les affaires. Son entrée dans la famille Reig a toujours été mal acceptée, et il est mort en Amérique, où je le voyais un peu frappé d'extradition.(...)

Je n'ai jamais rien reçu de la famille Jarlier, mais aujourd'hui, j'ai eu la chance de trouver quelques renseignements qui me permettent d'être moins ignorant. Cette famille avait déjà des racines.

Je regrette aujourd'hui de n'avoir jamais posé la question à mon père. S'il ne m'a rien dit, c'était son droit, et je ne me serais pas permis de le mettre dans le cas de me dire quelque chose qu'il aurait préféré taire.

Je croyais mon grand-père Jarlier incapable et mal vu dans la famille Reig, je me basais sur le testament de mon arrière-grand-père Bonaventure Reig-Bonnet.

Aujourd'hui, les choses me paraissent différentes.

Le testament parle de mon grand-père qui n'a jamais réussi dans les affaires, mais ce dernier était encore jeune. Ses lettres que j'ai lues sont de tenue remarquable par la forme et le fond. Il paraît dans ces dernières être un tuteur avisé et compétent dans la gestion des biens émanant de la famille Reig, et avait bien défendu les intérêts de ses enfants mineurs. Il paraît particulièrement bien adapté à la gestion des biens de ses enfants particulièrement sur le Domaine de Montescot qu'il habitait.

Il se sentait assez sûr de lui pour proposer à son beau-frère Liénard, de diriger la part de l'exploitation du Domaine de Saint-Ange qu'il avait indivis avec lui..

Ses enfants majeurs, pourquoi est-il parti. Est-il mort en Amérique ? Je ne le saurai jamais.»

 

A la suite de la succession de Bonaventure Reig-Bonnet, Louis Jarlier représentant ses enfants mineurs écrivait à son beau-frère Hyppolithe Liénard, couramment appelé Armand.

 

Joséphine et Louis eurent donc deux enfants :

- Paul mon grand-père qui épousa Thérèse CLERC-BABOU ma grand-mère
- Marie-Louise qui épousa Adolphe Sèbe


 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article