Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
hevi.over-blog.com

hevi.over-blog.com

Nos aïeux et nous.

Lettre à mon petit-fils et à mes petits-enfants

A mon petit-fils et ses frères et sœurs.

Je crois savoir que tu es né en juin 2017. Je n'en sais rien par ta mère, mais seulement par une liste de naissance publiée sur internet par ton père.

 

 

Petits souvenirs de ta naissance.

Ce blog est pour toi, et tes frères et sœurs qui naîtront peut-être après toi.

Je crains que tu n'aies jamais rien de ton histoire familiale côté maternel par tes parents.

Pour grandir, il faut des racines et des ailes. J'espère te transmettre les racines qui viennent de mon côté. A tes parents de te donner des ailes.

Tu n'imagines pas les obstacles à ces publications, qui me sont faits par la famille Aulès, ton arrière-grand tante Yvette Aulès , ton arrière grand-mère Solange Jarlier, mes cousins Pierre et  Geneviève Cathala.

Ils refusent de me transmettre tout souvenir de la famille et m' "ordonnent" de rendre tous ceux dont je disposerais.

Tu auras donc côté Aulès-Planès très peu de souvenirs.

Je reçois courriers recommandés sur courriers recommandés, et suis mise au ban de la famille. La majorité des pages consultées sur ce blog sont celles des familles Aulès-Planès. Comme ils ne sont pas des stars interplanétaires, c'est qu'ils me surveillent comme le lait sur le feu. C'est bien, ils font monter l'audience et le référencement du blog.

Je m'en fous, ce que je fais, c'est pour la mémoire, et maintenant que je te sais né, pour toi, et peut être un jour ta mère, si elle veut bien.

Peut-être cela ne t'intéressera jamais, mais au cas où,  je persiste à publier.

Tu ne manques pas grand-chose à ne pas connaître cette famille, mais c'est la tienne.

Dans ma vie, je n'ai reçu qu'un seul amour, celui de ma grand-mère Thérèse. Cet amour m'a permis de me construire et de me sauver la vie. Mon frère Jean-Luc, le parrain de ta mère, n'a pas eu cette chance, ma mère Solange y faisant barrage. Il n'a pas survécu. Mais avant de mourir, il n'a pas oublié ta mère.

Côté Lala on gère les relations par la rupture. Ton arrière grand-père Lucien ne parlait plus à ses parents Jeanne et Gilbert, ton grand-père Jean-Pierre ne parle plus à son père Lucien, ta mère Virginie , ne parle plus à ta grand-mère Hélène. Sauf Thérèse, ton arrière grand-tante qui a toujours été emplie d'amour pour ses parents.

A ton grand-père Jean-Pierre, il restait comme secours la famille Sicard de Villemur. Mamie Paule ton arrière-arrière grand-mère était brave comme le pain, Georgette, la mère de Colette, inoubliable de bonne humeur et de générosité. Je n'ai pas connu ton arrière-arrière grand-père Antonin. On dit qu'à côté de l’Église il ronflait plus fort que les cloches qui sonnaient.

Colette et Pierrot, tante et oncle de ton grand-père maternel, nous ont toujours soutenus quand ton grand-père et moi étions dans le besoin, ce que ne faisait aucun autre de nos familles respectives, à commencer par nos propres parents.

Je n'ai plus de nouvelles de leur fille Dominique et de ses enfants. Peut-être Villemur sera encore un point d'ancrage pour toi. Côté de ton père Guillaume, je ne connais pas sa famille.

Je croyais qu'en toute personne, il y avait toujours quelque chose de bon à aimer. Mais à Carcassonne, il n'y a rien à voir, sauf des remparts.

Je ne te connais pas, je ne sais pas ton prénom, mais je t'aime déjà. Je sais de quelle famille tu nais. Va falloir te battre. Tu mérites mieux que tout ça. Puisse cet amour t'aider à vivre.

Ta grand-mère Hélène

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article