Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
hevi.over-blog.com

hevi.over-blog.com

Nos aïeux et nous.

La famille des notaires et banquiers HERVET

J'entendais, par mes oncles et tantes de Paris et leur fils,  dire en plaisantant : "On a des cousins banquiers". Je voulais savoir ce qu'il en était.

Ma grand-mère Mélanie Marguerite PLANES, nommée en famille Marguerite, était née de Félix Joseph Marie Antonin PLANES,  nommé en famille Philippe, et de Marie Thérèse Jeanne HERVET, nommée en famille Jeanne, les prénoms officiels ayant visiblement peu d'importance.

C'est ici des ascendants de Jeanne HERVET, mon arrière grand-mère, dont-il est question.

 

 

 

Claude Hervet et Françoise Perrot

Claude Hervet, alors Bourgeois de Paris, semble avoir été le premier de la famille à venir s'installer à Châteauneuf-sur-Cher où il épousera Françoise Perrot fille de Françoise Thomas  et Joseph Perrot notaire en cette ville.

Ils donneront naissance à
- Anne Françoise qui semble être décédée, ainsi que sa mère en 1723 peu après la naissance.
- et Jean François.

Jean François Hervet et Elisabeth Haly

Jean François Hervet (1721 - 1795) se marie le 13 septembre 1746, avec Élisabeth Haly née  à Saint-Baudel. Il exerce la fonction de procureur fiscal à Châteauneuf.

Jean et Élisabeth donneront naissance à douze enfants.

- François né le 9 novembre 1748. Il sera agent communal, commis aux forges de Vallenay.
- Pierre Denis (1749 -  1816), notaire royal, maire de Chateauneuf.
- Joseph (1751  -  1842) marchand, ciergier (Qui fait ou vend des cierges)
- Marie (1752 -  1752)
- Solange (1753 - 1815)
- Edmé (1756)
- Françoise (1757 - 1816)
- Angélique (1759 - 1761)
- Claude (1761 - 1767)
- Rose (1762)
- Marie (1764 - 1765)
- Louis (1765).

Pierre Denis et Marie Anne Gaillard

Pierre  épousera le 25 janvier 1780 Marie Gaillard originaire de Mareuil-sur-Arnon.

De cette union naîtront 8 enfants :

- Elizabeth (1780 - 1830) qui épousera Pierre Sacrot, fermier à Saint-Baudel, le 29 juin 1802.
- Pierre François (1781) notaire.
- Étienne Antoine (1783).
- Joseph Victor (1783)
- Guillaume (1786 - 1787)
- Anne Marie Solange (1787)
- Angélique Hélène (1790 - 1868)
- Jean François Hazael (1798 - 1871). Jean géomètre, arpenteur, maire de Châteauneuf de 1845 à 1871 épousera Anne Françoise Joséphine Guignard, dont il aura quatre enfants, dont  Émile Guillaume Hervet ( 1836) littérateur qui écrira « Notre-Dame des Enfants, histoire de l'église de Châteauneuf ».

Pierre François et Anne Amélie Martin

Pierre François Hervet, notaire à Châteauneuf, épousera Anne Amélie Martin. Ils donneront naissance à 

- Pierre Christophe Abel Hervet (1815-1855) régisseur à Mareuil-sur-Arnon et maire de cette ville. Il épousera Victoire Laure Manceron (fille d'un imprimeur berruyer) en 1845.

Pierre et Victoire donneront naissance à Louis Paul Albert Hervet (1851-1915)  qui donnera son nom à la banque, après en avoir hérité de son oncle maternel. Il sera également président de la chambre de commerce de Bourges. Fait chevalier, puis officier de la légion d'honneur, son dossier peut être consulté sur la base Léonore.

- Marie Anne Amélie 1817-
- Pierre François Théophile 1826- qui est le grand-père de Mamie de Carcassonne. Il épousera Marie CATHERINEAU. Ils vivront à Bordeaux. A la date de naissance de leur fils Pierre Eugène, en 1869, Pierre François, a 42 ans. Il se déclare "employé". 

 

Signature de Pierre François HERVET
 

Louis Paul Albert, dit Albert, et la banque HERVET

Albert HERVET, est donc un neveu du grand-père de Mamie de Carcassonne. Il aurait donné son nom à la banque.

A Châteauneuf, la banque se situait tout d'abord 27, rue de la Chaussée puis place de la Mairie.

Il s'agissait au départ d'une banque familiale nommée Grenouillet & Cie. Elle avait été créée en 1830 par Antoine Grenouillet, qui était membre d'une puissante dynastie de maîtres de forges.

Antoine Grenouillet transmit ensuite son pouvoir à son neveu Ludovic Grenouillet. (dont le petit-fils, Jean d'Almont, général, officier de cavalerie, épousera la princesse Xénia Orlov, nièce du tsar Nicolas II)

Ludovic Grenouillet s'associa plus tard avec d'autres membres de la famille Grenouillet, maîtres de forges la plupart du temps, comme les Domont et Alphonse Bureau (1814-1893).

Ludovic Grenouillet  transmit par la suite, l'établissement bancaire à un neveu de sa femme, Albert Hervet (1851-1927), qui lui donna son nom.

Son fils Henri Hervet (1891-1971) lui succéda, avant que la banque internationale HSBC n'absorbe cette banque familiale en 2005.

En une vingtaine d'années, depuis 1951, la banque Hervet serait passée du soixante-quinzième rang au vingtième dans le classement des banques françaises, si l'on considère la valeur des dépôts réalisés.

"Avec l'arrivée au pouvoir de la gauche et du programme commun, les banques sont nationalisées et la banque Hervet n'échappe pas à la mesure. Aussi, le vénérable établissement est-t-il nationalisé en 1982. Il ne semble pas que cela ait changé quoi que ce soit.

Et comme rien n'est jamais simple, la banque Hervet est à nouveau privatisée cette fois en 2001, ceci s'effectuant par le rachat de la banque par le CCF, Crédit Commercial de France.

Le nom va changer, et en Berry, au centre de la ville, une nouvelle enseigne apparaît à la fin de l'année 2005 : On peut lire : HSBC HERVET

Les berrichons vont perdre leur accent du terroir lorsqu'ils vont apprendre ce que signifie ce sigle.

En fait HSBC, cela veut dire Hong-Kong and Shanghaï Bankink Corporation limited.....

Et oui, la banque berrichonne HERVET est passée sous la coupe d'un groupe asiatique. Henri Hervet doit se retourner dans sa tombe du cimetière des Capucins de Bourges...." [source ]

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article