Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
hevi.over-blog.com

hevi.over-blog.com

Pour les suivants

Pierre JARLIER et Marie ROSSIGNOL. Agde au 17ème siècle.

 

Peu avant sa naissance, en 1594, Henri IV avait été couronné, et grâce à l’Édit de Nantes de 1598 avait permis une paix relative entre catholiques et partisans de l’Église réformée.

C'est donc sous de bons auspices que Pierre voit le jour, vers 1605, à Agde, d'Anthoine JARLIER et Peyronne DELONAY.

Pierre était âgé de 4 ans quand Philippe III, roi d'Espagne avait en 1609, expulsé les Morisques du territoire espagnol.

Pierre n'en sût rien jusqu'à ce qu'en 1610, il assiste à une grande agitation. Environ 45.000 maures  embarquèrent d'Agde pour l'Afrique du nord.

"Cet épisode provoque certains désordres dans la ville et donne lieu à des affaires de brigandage, notamment lorsqu'un armateur et consul de la ville, Anthoron Estienne, abandonne ses 40 passagers sur une plage et s'empare de leurs richesses. Ledit Anthoron est par la suite soumis au supplice de la roue à Montpellier" [source wikipédia]

 

La fuite des Maures depuis Agde. Histoire Du Languedoc, Avec L'Estat Des Provinces Voisines Par Pierre Andoque -Extrait-

 

La même année 1610 Henri IV était assassiné par Ravaillac.

Louis XIII succède à Henri IV.  Trop jeune pour gouverner, la Régence est confiée à Marie de Médicis jusqu'en 1617.

En 1624, Richelieu est nommé conseiller spécial du Roi.

Ces nouvelles parisiennes parvenaient aux oreilles de Pierre, qui était certainement préoccupé surtout par son métier de "marinier" "patron". Il semble qu'à ce titre, il ait été capitaine ou propriétaire d'un navire agathois.

Jusque "vers 1670-1680, Agde est un petit port dont l'activité repose presque uniquement sur la pêche, la salaison, et la vente de sardines en barils. La flotte ne doit pas être importante, puisque le compoix de 1624 ne signale que quinze patrons de barques." [Source : La flotte d'Agde et son activité de 1666 à 1720. Jean-Claude GAUSSENT]

Pierre avait rencontrée Marie ROSSINIOLE née en 1610 à Agde d'une famille de mariniers.
Son nom s'écrivait ainsi à l'époque ROSSINIOL pour les garçons, ROSSINIOLE pour les filles.

L'année 1629 avait été glaciale. les vignes avaient gelé. La peste avait atteint tout le sud de la France et particulièrement  Béziers et Montpellier, et nombre de foires avaient été annulées.

Pierre avait 25 ans, Marie 20 ans, ils étaient vivants, ils décidèrent de se marier.

A cet effet, ils conclurent le 04 juillet 1630,  un contrat de mariage chez Maître BARRAL, notaire à Agde.

La dot de Marie, consistait en 200 livres, 1 coffre, 1 robe donnés par son père, 100 livres données par sa mère.

Il semblerait que vers ces années 100 livres permettent d'acheter un couple de bœufs ou de payer deux ans de salaire d'un charretier.

Les témoins au contrat étaient fort nombreux :

Claire CAMBOULIVE, mère de la fiancée, François MAFFRE, oncle du fiancé, Pierre ROSSIGNOL, frère de la fiancée,  Anthoine ROSSIGNOL, frère de la fiancée, Jacques ROSSIGNOL, père de la fiancée,  Honoré BOUCARD, cousin du fiancé, Philippe BERTRAND, Claude PONTIER, Nicolas ROCHER, François MAFFRE, Jean COUCHARD. [source généanet AZEMAR-COULET].

La même année 1630, Agde bruissait et débattait  d'un grand projet qui lui était imposé depuis Paris.

Le Cardinal de Richelieu, par ordonnance du conseil du roi datée du 10 janvier 1630, avait ordonné  la création d'un grand port sur la côte languedocienne qui devait s'appuyer sur le cap d'Agde.

En octobre 1632, le Cardinal de Richelieu vint lui-même en personne reconnaître les lieux.

Agde prenait une importance à laquelle elle n'était pas habituée.

Un grand nombre de plans et études furent établis.

La décision étant prise, Richelieu  mit en œuvre la construction de la jetée qui devait rejoindre l'îlot de Brescou.

Agde. Le fort Brescou. [source Iha Holidays ADS]

 

Les projets de Richelieu n'empêchent pas Marie et Pierre de poursuive leur vie.

En 1633 naît leur premier fils connu, Anthoine, puis Pierre en 1636.

"En la dite année 1639, le temps était si fort et si chaud que les raisins se brûlèrent par les vignes.", et Marie était encore enceinte. Elle donnera naissance à Andrine cette même année 1639, puis à, Philippe en 1640, et Jeanne en 1642.

Pendant ce temps, un tiers de la jetée reliant Agde à l’îlot Brescou avait été construit. Mais la même année 1642, la mort de Richelieu provoqua l'abandon du projet de port et de liaison avec l'îlot.

Marie et Pierre eurent encore deux enfants, Claude en 1644 et Dominique en 1645.

Anthoine l'aîné qui deviendra l'arrière grand-père de l'arrière grand-père de mon arrière grand père, épousera Marguerite FAET en 1680. Pierre épousera vers 1660, Anthoinette GAY; Philippe épousera en 1667 Jeanne CARRIERE. Enfin, Dominique se mariera en 1669 à Mauquise PRINCIPIONNE.

En 1651, les États du Languedoc cessèrent de financer le projet de port à Agde.

Ce port de mer, initialement prévu à Cette, y sera finalement réalisé par Colbert en 1666.

Marie a vécu au-delà de 1661.

Patron Pierre JARLIER, est décédé en la paroisse Saint-André d'Agde le 11 juin 1677, en sa maison après avoir été confessé et avoir reçu le Saint-Viatique et le sacrement de l'Extrême Onction.

Son corps a été inhumé dans la chapelle des pénitents blancs, située dans cette paroisse Saint-André, le douzième jour dudit mois.

La chapelle des pénitents blancs a été détruite en 1876. Elle se trouvait à l'emplacement de l'actuelle place des Halles.

 

 

 

(Pierre JARLIER, est le père de l'arrière grand-père de l'arrière grand-père de mon arrière grand père.)

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article